evolu-marchc3a9-du-catalogue1

Le comportement des consommateurs est de plus en plus multicanal

28 septembre 2016   /    Actualités   /   
Le mot de CompilSoft : Comme le montre l'article de Johan Maumus, le PIM devient
un facilitateur de la sélection de l'offre produit et de la communication papier 
ou digitale qui lui est associée. En effet, quelle entreprise ne cherche pas à 
réduire ses coût par la segmentation et la réduction du nombre de ses tirages ?

Article publié le 23-09-2016 par Johan Maumus

La production de catalogues commerciaux en France est restée relativement la même depuis dix ans avec toutefois des modifications d’usage, indique le rapport annuel de l’Idep sur les marchés de la communication graphique.

Les grandes tendances du catalogue imprimé

Le comportement des consommateurs est de plus en plus multicanal (produits connectés) et le catalogue papier reste complémentaire de l’expérience en ligne. En terme de format imprimé, l’Idep souligne deux grandes tendances : d’une part des catalogues plus qualitatifs et ciblés, mais édités en moindre quantité, et d’autre part des catalogues édités à plus d’exemplaires, mais avec une pagination plus réduite et adaptés à la collection ou aux évènements du moment

evolu-marche-du-catalogue Stabilité de la production ces dix dernières années

En 2015, les catalogues commerciaux imprimés représentent 6,8 % du chiffre d’affaires de l’imprimerie de labeur, indique l’Institut de développement et d’expertise du plurimédia (Idep) dans son rapport annuel sur les marchés de la communication graphique.

La production du catalogue a diminué de 2,2 % par rapport à l’année précédente (une baisse équivalente à celle observée entre 2013 et 2014). L’Idep note une certaine stabilité de la production au cours des dix dernières années avec cependant un changement des usages du catalogue (baisse des paginations et des tirages).

Importations et exportations en hausse

volumes-export-2

Le volume des importations est en hausse de plus ou moins 26 000 tonnes, soit une hausse de 14,4 %. L’Idep souligne que les importations représentent approximativement 50 % de la demande finale (contre 38 % en 2014 et 43 % en 2013). Elles sont presque totalement issues de l’UE, avec comme principaux partenaires l’Allemagne, l’Espagne et la Belgique.

Les exportations ont également augmenté (4 000 tonnes, soit 7,5 %) et sont principalement destinées à l’UE (93 %). L’Allemagne est le plus gros destinataire avec 63 % des exportations de catalogues commerciaux qui lui sont destinés.


Contacts