Améliorer la productivité avec un référentiel produit PIM

18 mai 2017   /    PIM   /   

Améliorer la productivité avec un référentiel produit PIM

Données diffuses et données brutes, un travail long et fastidieux

L’amélioration de la productivité concernant le traitement et la production des données produits est le premier enjeu cité par les personnes interrogées.

Bien souvent, les données produits sont créées et stockées au sein d’un ERP ou d’un système de gestion commerciale. Ces données sont ensuite extraites (au format csv et Excel dans bien des cas), puis enrichies directement dans le système cible (outil de PAO pour la production de catalogue ou back office e-commerce).

L’absence de référentiel produit centralisé ne permet pas de disposer d’une donnée pérenne, la même donnée étant présente dans différents systèmes, sous différents formats et souvent avec de nombreuses incohérences et erreurs. Cette donnée brute, nécessite d’être modifiée, enrichie, adaptée, afin d’être exploitable dans une optique marketing ou commerciale : catalogue, flyer, site e-commerce, Marketplace, …

Diminuer le temps de production et obsolescence des documents

L’absence de référentiel produit centralisé génère des lenteurs, des coûts de production et de mise à jour de la donnée produit trop importants. L’ensemble des entreprises interrogées sur ce point estiment que la mise en œuvre d’un référentiel produit, étant donnée la fréquence de diffusion de cette donnée est devenue indispensable.

85% des sociétés interrogées et ne disposant pas d’un PIM estiment que leur catalogue est obsolète dès sa sortie, du fait du temps de production (entre 3 et 6 mois en moyenne). Par ailleurs la plupart de ces sociétés ne produisent qu’un catalogue général tous les 2 ans, le délai de production d’un catalogue ne permettant pas de diminuer cette fréquence.

Délai et coût du formatage des données

Même problème concernant le formatage des données, la non centralisation de ces données, la difficulté pour formater ces données dans un format cible adapté (Google, Marketplace ou Amazon par exemple), ne permettent pas de diffuser et mettre à jour ces données dans des temps acceptables. Le coût inhérent à la récupération, au formatage, à l’intégration de ces données vers un site e-commerce ou une Marketplace est estimé comme beaucoup trop long par plus de 75% des sociétés interrogées.


Contacts