Big data : bientôt des données réglementaires dans Fab.Dis

27 juillet 2017   /    Actualités , Intégration - echange de données   /   

fab-disDestiné à l’origine à la filière du matériel électrique, le format unique d’échange de données Fab.Dis va se démocratiser. D’ici à la fin 2016 en principe, les grossistes en décoration devraient l’adopter pour échanger avec leurs fournisseurs. Même démarche sur le marché du sanitaire, du chauffage et de la plomberie via la fédération du secteur, la Fnas.)

Opérationnel depuis janvier 2015, le format unique d’échange de données (commerciales, logistiques et média) entre les distributeurs B-to-B et leurs fournisseurs va connaître plusieurs évolutions. En outre, d’autres fédérations du négoce Bâtiment s’inscrivent dans la démarche et devraient aussi pouvoir proposer Fab.Dis à leurs adhérents.
Moins de six mois après avoir annoncé la version 2.1 du format Fab.Dis, la Fédération des grossistes en matériel électrique (FGME*) vient d’annoncer qu’une V2.2 – codéveloppée avec le Groupement Ignes** – est en cours de finalisation. Opérationnel sur le terrain depuis janvier 2015, ce format unique d’échange est « un véritable succès avec près de 500 fabricants et distributeurs utilisateurs », se félicite l’organisation professionnelle

L’un des avantages du format, régulièrement souligné par ses promoteurs, est son caractère évolutif de Fab.Dis qui permet de prendre en compte les besoins des entreprises utilisatrices. C’est précisément l’objectif de la nouvelle version du format, V2.2. Parmi les principales innovations, elle intégrera un onglet “Données réglementaires”. Concrètement, les informations issues des différentes réglementations (F-Gaz, Règlement Produits de Construction, Éco-conception, etc.) transiteront avec plus de fluidité du fabricant vers le distributeur professionnel. « La loi nous oblige systématiquement à indiquer ces informations sur bon nombre de nos documents ou de pouvoir les présenter en cas de contrôle », précise la FGME.
Recherches d’erreurs automatisées

Afin d’« accroître la notoriété du format et son déploiement », Fab.Dis disposera prochainement d’un site internet. Via cette plateforme unique, l’ensemble des acteurs de la filière pourront retrouver toutes « les informations relatives au format et les documents correspondants dont des modèles vierges prêts à l’usage ». Ce site accueillera, par ailleurs, « un programme informatique servant d’outil de contrôle afin d’automatiser la recherche d’erreurs et de non-conformité au format », précise la FGME. Ce programme est actuellement à l’étude.

* La FGME représente actuellement 121 adhérents (151 enseignes et près de 1 500 points de vente) qui distribuent près de 80 % du matériel électrique en France, réalisent un CA de près de 6 Md€ et emploient plus de 15 000 salariés

** Groupement des industries du génie numérique, énergétique et sécuritaire

Un standard unique pour tout le négoce Bâtiment ?

Dès l’origine du projet Fab.Dis présenté à ses adhérents au cours de l’automne 2014, la FGME a souhaité que le format soit utilisé par « le plus grand nombre ». Si l’objectif est jugé « ambitieux », la fédération porte le dossier au sein du Clab pour que « le format devienne le référentiel de tout l’Appro-Bâtiment ». Après avoir présenté Fab.Dis aux instances dirigeantes des autres fédérations du négoce, la FND (négoce décoration) avance sur le dossier. De son côté, la Fnas va intégrer la démarche pour les plans de vente en sanitaire, chauffage et plomberie ; les protocoles étant en cours d’adaptation pour cette filière du second œuvre technique.

Article Publié par ZePros News  Par  Stéphane Vigliandi. Mise à jour le 07/07/16 dans le club Distribution Bâtiment


Contacts