catalogue1

Le catalogue est le support print qui évolue le plus vite

28 février 2018   /    Actualités   /   
Le mot de CompilSoft-OneBase : Nous ne pouvons que confirmer cette mutation et vous nous vous invitons au travers de nos différents témoignages ou études de cas à voir comment nos clients s’inscrivent dans cette évolution avec nos solutions.
http://www.compilsoft.com/portfolio/algorel-leader-de-distribution-chauffage-sanitaire-electricite-carrelage/
http://www.compilsoft.com/portfolio/point-p-materiaux/

Article publié le 31-01-2018 par Johan Maumus

La production de catalogue a baissé de 4,6 % en 2016 par rapport à l’année précédente, indique le rapport annuel de l’Idep, « Regards sur les marchés de la communication graphique ».

« Il s’agit de la baisse la plus importante parmi les grands marchés de l’imprimé« , précise l’institut. Une baisse qui s’explique par la rapidité déconcertante à laquelle ce support évolue, dans son format, sa périodicité, son tirage ou encore ses usages.

Mais s’il a beaucoup évolué ces dernières années et que sa mutation est encore pleinement en cours, les grandes caractéristiques du catalogue du futur sont déjà connues, souligne l’Idep : « sophistication du support comme des contenus, digitalisation, saisonnalité, réduction du nombre de pages et du nombre de tirages, voire personnalisation« .

La tendance ne consiste plus à présenter prix et produits ensemble, mais plutôt à faire entrer le client/consommateur dans l’univers de la marque. On peut d’ailleurs imaginer des catalogues papier connectés accompagnés d’une partie « tarifs » en version digitale.

Mais si son format et son look sont en train de changer, le catalogue n’en reste pas moins un outil publicitaire extrêmement efficace, rappelle l’Idep. Une grande partie des investissements publicitaires des enseignes de la grande distribution est encore consacrée au catalogue.

À titre d’exemple, rappelons que le catalogue Ikea reste l’un des ouvrages les plus publiés au monde, devant la Bible ! Les géants du net comme Amazon suivent la tendance en distribuant à leurs clients leur propre catalogue. Objectif : fidéliser la clientèle et l’élargir.

Impression numérique et locale

Loin d’être exclu de la transformation digitale, le catalogue joue donc un nouveau rôle de « porte d’entrée » au numérique. « De façon générale, les catalogues se font plus connectés. Leurs concepteurs innovent en mêlant papier et digital« , explique l’Idep. Applications et réalité virtuelle viennent enrichir le print.

Baisses du nombre de pages et baisse des volumes sont donc des tendances qui vont se confirmer dans les années à venir. En revanche, le catalogue restera un support de choix pour les marques. Dès lors, l’Idep recommande de favoriser l’impression numérique et locale pour la production.


Contacts